This is a private forum of users of the game Les Royaumes Renaissants
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une sacrée première.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sorianne



Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 10/02/2011

MessageSujet: Une sacrée première.   Ven 11 Fév 2011, 9:34 am

La jeune femme avait suivi les indications données par l'évêque de Périgueux quant à la direction à prendre. Plus elle s'approchait, plus elle sentait l'angoisse monter. Qu'avait-elle fait là?! Puis qu'est-ce qu'elle était allée s'imaginer surtout... Peut-être juste la poisse... Ou pas... Le pas de la brune était irrégulier. Un coup décidé, un coup hésitant, en plus du boitement caractéristique de la demoiselle. Mais non, il fallait vraiment qu'elle s'y rende, cela influerait sur son futur, elle en était sûre! Quand elle fût certaine d'être proche du lieu indiqué, la So remonta la capuche de son manteau sur ses cheveux sombres noués avec un lacet de cuir, et baissa la tête, fixant le sol... Ce n'était pas comme si elle allait aux Enfers quand même! Elle allait dans un lieu où il ne pouvait y avoir plus d'hommes de foi... Si ce n'est à Rome... Elle devrait être rassurée... Pourtant c'était loin d'être le cas... Comme si elle passait au coeur d'un convoi d'inquisiteur... Ils l'effrayaient... Du coup c'est avec difficulté qu'elle déglutit une fois arrivée à la porte, et avec force hésitation qu'elle frappa doucement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feu mgr Guillaume
Fantôme
Fantôme


Nombre de messages : 108
Lieu de résidence principale : En train de réflechir s'il va sur la lune ou le soleil
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: Une sacrée première.   Ven 11 Fév 2011, 3:23 pm

L'évêque de Toul et exorciste se présenta à la porte pour acceuillir le petit peuple.

Bonjour ma fille! Bienvenue à l'antichambre des exorcistes. Que pouvons nous pour vous?

Petit sourire amical
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorianne



Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 10/02/2011

MessageSujet: Re: Une sacrée première.   Ven 11 Fév 2011, 4:29 pm

A peine eut-elle frapper de légers coups qu'elle eut une grande envie de faire demi-tour. Du coup la brune tourna les talons avant d'entendre le cliquetis de la serrure et une voix qui s'élevait. Gnii. Elle serra les dents, et se retourna afin de faire face à l'homme qui l'accueillait. Il souriait! La So en fut coite. Étrangement elle imaginait les exorcistes et inquisiteurs plutôt sombres, sinistres et lugubres... Il lui fallut quelques instants pour se remettre de sa surprise.

Euh... Bonjour Mon père... C'est l'évêque de Périgueux qui m'envoie...

Fallait dire pourquoi? Bof, ils devaient en avoir souvent des cas comme elle...

En fait je crois... Non je suis sûre! D'être poursuivie par une malédiction, et... Enfin, est-ce que vous pourriez la lever?


Elle s'attendait à subir un refus, et à se faire envoyer paitre, ne serait-ce que parce qu'elle s'était trompée de porte... Mais qui aller voir quand on est maudit si ce n'est les exorcistes? Barf, elle verrait bien!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feu mgr Guillaume
Fantôme
Fantôme


Nombre de messages : 108
Lieu de résidence principale : En train de réflechir s'il va sur la lune ou le soleil
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: Une sacrée première.   Ven 11 Fév 2011, 5:02 pm

Voila que Guillaume allait encore se mettre dans les ennuis.
encor un démon! Enfin fallait encore le prouver se dit-il.
Mais ça lui rappela le jour ou il avait rencontrer son premier Démon, enfin croyait-il. en fait il se révéla qu'elle n'était qu'une femme. Mais il faut avouer que la différence entre une femme et un démon n'est pas si évidente.

Heu oui je vois, affaire bien complexe.

Mais Dites m’en un peu plus. Parce-que il arrive que l’on se croit possédé alors que non. Et le plus souvent on ne se sait pas possédé et on l’est
.

Il fit mine de se rappeler ses cours d’exorcisme.
les rôles de l'exorciste débute dès l'observation par implication social dans sa communauté, écoutes les fidèles et les non-fidèles pour évaluer l'importance des rumeurs, de rapporter celle-ci ainsi que leur provenance à son préfet à la confrérie, pour ensuite, à la demande de ce dernier, agir au besoin, soit par investigation seul allant jusqu'à l'exorcisme

Alors il l’observa mais il réalisa que rien de grave ne se passait.

Hum périgueux vous dites?

Il réfléchit.

Heu oui enfin bref, pourquoi vous pensez vous possédé? Il est gentil l’évêque de vous envoyé à la bonne adresse mais il aurait peut-être pus vous remettre un plis expliquant pourquoi lui aussi pense que vous l’êtes?

Se demandant si les questions n’était pas un peu trop pesante. Mais bon si elle était vraiment possédé, ce n’était pas le moment de lui proposer le thé.

Ma fille, Avez-vous des personnes dans votre entourage qui pourrait nous témoigner de ce que vous penser être une possession? Parce que nous on est prêt a vous croire, mais bon vous savez… Il faut le prouver.

Il la regarda puis fit une prière comme ça, au cas où. Histoire de voir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorianne



Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 10/02/2011

MessageSujet: Re: Une sacrée première.   Ven 11 Fév 2011, 5:19 pm

Bon, au moins elle avait toqué à la bonne porte, c'était au moins ça. Par contre, elle piqua un fard quand il lui posa ses questions. Ce pour quoi elle venait devait être bien pathétique comparé à certaines autres choses...

En fait euh... Il m'a envoyé vers vous parce que j'ai un peu insisté, pensant qu'une simple coïncidence ou malchance pouvait être responsable... Pour les témoins, il y a ma sœur! Entre autre. Et elle est d'accord avec moi... Mais...

Elle regarda autour d'elle... Raconter ses misères alors que n'importe qui pouvait entendre, cela ne lui plaisait pas forcément. Elle était couverte, mais de là à parler de tout ceci devant tout le monde... C'était trop pour elle! Déjà à le dire ainsi c'était pénible... La So se pencha un peu vers l'évêque...

Pourrions nous parler dans un endroit plus discret s'il vous plait Monseigneur? C'est embarrassant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feu mgr Guillaume
Fantôme
Fantôme


Nombre de messages : 108
Lieu de résidence principale : En train de réflechir s'il va sur la lune ou le soleil
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: Une sacrée première.   Ven 11 Fév 2011, 5:25 pm

Ma fille, je vais surtout faire prévenir l'archexorciste.

Nous ne disposons pas de salle "discrète".

Menfin si votre soeur le dit, c'est qu'elle a raison! N'est-ce pas? ce n'est pas la première foi qu'une soeur pense du mal, fait du mal, ou est tous simplement incapable d'avoir un jugement objective des choses.


Sourit

allez, ne vous mettez pas en peine, rien que le fait que vous soyez ici, fait que vous avez eu de la chance.

M'enfin cela me gène de vous laisser ici seul sans surveillance, surtout si vous êtes possédé.

Accepteriez vous que je vous attache? Non pas trop fort, mais histoire que si vous avez des problèmes vous ne vous en preniez pas a vous-même ou au autre ça ne sera l’histoire que de 5 minutes. Acceptez vous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorianne



Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 10/02/2011

MessageSujet: Re: Une sacrée première.   Ven 11 Fév 2011, 5:36 pm

La brune fronça les sourcils sous la capuche qu'elle portait. Sa sœur ne dirait pas de mal d'elle... Il y avait l'air d'y avoir un quiproquo mais elle n'eut pas le temps de lui répondre qu'il embrayait et là, c'est avec des yeux ronds qu'elle le regarda.

M'a... M'attacher? C'est vraiment nécessaire? Je ne suis pas possédée, enfin je crois, je suis pratiquement certaine d'être maudite... Là, elle avouait ne pas saisir la nuance! C'est pareil?

Et l'archexorciste? Elle n'en n'avait jamais entendu parler... Qui cela pouvait-il bien être? Le supérieur sans doutes... Elle qui n'aimait pas se confier, elle n'allait pas être déçue... Dans quoi s'était-elle embarquée? Non non, c'est pour Col qu'elle le faisait. Fallait que l'assurance reprenne le dessus. Même si à la base cela pouvait sembler ridicule, elle avait failli passer l'arme à gauche à cause de ça, et en plus en gardait des séquelles. Pas question de renoncer. Elle tendit donc la main, poing fermé, le poignet caché avec un bracelet de cuir.

Vous pouvez m'attacher. En même temps cela m'empêchera de m'en aller suite à une hésitation soudaine...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feu mgr Guillaume
Fantôme
Fantôme


Nombre de messages : 108
Lieu de résidence principale : En train de réflechir s'il va sur la lune ou le soleil
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: Une sacrée première.   Ven 11 Fév 2011, 7:03 pm

Guillaume prit alors une corde et se rappelant ce qui s'était dit du temps des débats.

Attacher et prier. Là la prière il l'avait faite et d'ailleurs bizarrement cela n'avait rien produit . preuve s'il en fallait une qu'il n'y avait probablement pas de possession.

Il attacher les mains, et seulement les mains, juste assez pour l'empêcher de les utiliser. Mais pas les pieds, il ne fallait pas exagéré.

Ne vous inquiétez pas ma fille, on s'occupe de vous.

il courru chercher l'archexorciste
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorianne



Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 10/02/2011

MessageSujet: Re: Une sacrée première.   Mar 15 Fév 2011, 3:50 pm

La brune s'était laissée faire, grimaçant en voyant la corde s'enrouler autour de ses poignets, heureusement protégés avec les bracelets de cuir!
Etrange coutume que celle-ci... Qui pourrait-elle blesser? Elle ne levait la main sur quelqu'un que pour de bonnes raisons... Et souvent il fallait la chercher un long moment... Tout à son office, l'évêque avait omit de lui répondre concernant la différence entre être maudite et possédée... Peu importe, elle le saurait sûrement bien assez tôt!

Quelques minutes qu'elle attendait déjà... Et elle tripotait machinalement le cordage qui l'entravait, essayant de bouger et de s'en déloger. C'est que ce n'était pas du premier confort et il lui tardait d'en être débarassée... Et de s'asseoir... On ne le voyait pas grâce au manteau qui cachait tout, mais son tour de taille annonçait clairement la venue prochaine de celui qu'elle voulait voir surnommé autrement que "Bâtard", et elle avait comme qui dirait un peu mal au dos à rester ainsi faire le poireau...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
Fantôme
Fantôme


Nombre de messages : 470
Date d'inscription : 22/09/2007

MessageSujet: Re: Une sacrée première.   Mar 15 Fév 2011, 5:42 pm

L'Archexorciste travaillait dans la bibliothèque de la confrérie, devant une large table communautaire pleine de livres. Dans sa tête, la voix lisant les phrases des livres résonnait. La faible lumière du jour s'extirpant de la fenêtre lui suffisait pour lire, ses yeux ne supportaient plus la lumière depuis prés de cinq ans maintenant. Un page vient rompre le silence de la salle vide par un petit toussotement gêné, le prélat se retourna et dévisagea le jeune garçon, maintenant plus effrayé que gêné et bégaya :

M-m-monseigneur .... le frère de Baskerville v-vou-vous demande dans une pi-pièce attenante au hall ... Une affaire délicate ... Je crois ...

L'archevêque soupira, et adressa un sourire jaunâtre au page.


Merci mon garçon ... Il faut croire que je ne pourrais finir ce livre aujourd'hui, mais pour une fois que nous avons une affaire qui laisse notre frère sans voix ...

Il se leva, et traversa le monastère de son pas rapide. La journée d'hiver n'épargnait pas la région, et le monastère semblait encore plus lugubre que d'accoutumé, la paradoxe aurait voulu qu'en cette antre où se rassembler les combattants des démons, on aurait pu croire que les fantômes pourrait y vivre ...

Il arrivait prés de la dite pièce lorsqu'il croisa le frère de Baskerville qui sortait pour le cherchait.

Bien mon frère venait avec moi, nous allons voir de quoi il en retourne.

Le frère lui expliqua rapidement la situation en passant la porte. Ils entrèrent dans la pièce éclairé à la chandelle, l'albinos regardait la jeune femme de son œil rougeoyant, souligné par son teint blanchâtre et ces cheveux délavés. Il s'arrêta et dit d'un air perplexe

Donc, vous l'avez attaché pour la questionner ? Drôle de méthode mon frère, on est jamais trop sur, me direz vous, mais enfin...

Le blond regarda quelques secondes la jeune femme ficelée, et fit signe au jeune page qui l'avait avertie.

Détachez là mon petit, elle n'a pas l'air dangereuse ...

Pendant que le page délivrait la jeune femme, il se posta devant elle et se présenta.

Bien, mon nom est Guillaume de Lasteyrie, Archexorciste de cette confrérie, je suis le préfet en quelques sortes, je suis en charge de cette confrérie, et je dirige plusieurs recherches en démonologie. Pourriez vous nous expliquer en détails ce qui vous fait penser que vous seriez sous le coup d'une malédiction ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorianne



Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 10/02/2011

MessageSujet: Re: Une sacrée première.   Mer 16 Fév 2011, 3:04 pm

Elle arrêta de gigoter lorsqu'elle entendit des pas s'approcher. Fallait pas montrer qu'elle n'était pas vraiment ravie du traitement, elle était là d'elle même!
Quand elle vit un homme approcher suivit d'un autre, So se redressa et eut un sourire de gratitude lorsque l'on vint lui libérer les poignets. Mais quelque chose la titillait dans ce qu'elle voyait de celui qui devait être le fameux archexorciste. Sans doutes voyait-elle mal? Lorsqu'il s'approcha, elle baissa la tête, préferant se montrer humble, surtout que le prélat devait être haut placé dans la hiérarchie qu'elle ne connaissait point. Une chose est certaine, un frisson d'angoisse lui remonta l'échine lorsqu'il parla démons. Pourquoi s'attendait-elle à en voir apparaitre dans tous les coins?!


Monseigneur, pardonnez moi de venir vous déranger... Je suis Sorianne... Une simple bergère... Ou voyageuse...

Plutôt que d'oser lever le nez vers Guillaume, elle préferait contempler ses mains, dont les doigts s'entortillaient, quelque peu génée...

Cela peut paraître bête et futile, comme je l'ai dit à l'évêque qui m'a envoyé vers vous, mais je suis sûre de ce que je dis... Il ne peut pas s'agir que de malchance, pas au point là... On m'a forcément jeté un sort, ou une malédiction...

Bon, fallait expliquer maintenant, déjà qu'elle avait eu du mal à le sortir à l'évêque de Sarlat, ça n'allait pas forcément être du gâteau non plus... Surtout qu'elle trouvait que cela pouvait paraitre ridicule au possible pour les non concernés...

En fait... Dès que l'on me propose le mariage, des incidents arrivent... Plus ou moins important, mais à cause de ça je n'ai jamais réussi à vivre dans la Vertu... Le premier homme qui me l'a proposé a du être appelé en urgence la veille de la cérémonie, son frère ayant de graves ennuis.... La seconde fois, rien de ce qu'avait commandé l'évêque pour la cérémonie n'est arrivé à bon port, tout avait pourri lors du trajet et il n'a pas voulu nous marier de peur d'un mauvais présage et mon fiancé a une nouvelle fois dû s'en aller... La troisième fois, toujours avec le même homme, le mariage n'a pas été enregistré et mon mari a disparu peu après...
J'avais eu deux enfants de cet homme... Ils sont toujours bâtards...

Plus tard, j'ai rencontré un autre homme. Tout se passait bien jusqu'à ce qu'il me demande lui aussi en mariage... Et là... J'ai fais une chute de cheval, et suis tombée dans un ravin, manquant me tuer... Quelqu'un m'a trouvé et soigné. L'accident m'a laissé boiteuse et quelques marques, mais depuis je n'ai jamais retrouvé Col... Il me croit morte, et j'ai même eu droit à une sépulture en Normandie... Sauf qu'il n'y a rien dans ce cercueil et que je suis bien en vie... Et... Je dois confesser une nouvelle grossesse hors mariage... Je veux le retrouver...


Elle releva les yeux, presque implorante et espérant qu'il ne la jette pas en lui disant que ce n'était que de la poisse. Elle n'y croyait plus, plus depuis qu'elle avait failli se tuer.

Oh Monseigneur je suis sûre qu'on m'a maudit, qu'Aristote ne veut pas que je me marie et que je vive dans l'honne...

Et le détail qui lui échappait alors qu'il était plus loin lui arriva soudain en pleine figure. Ces yeux, et ce teint! Elle se recula vivement, presque horrifiée, une main devant la bouche pour étouffer le cri qui avait failli lui sortir de la gorge. Sorianne s'éloigna jusqu'à ce que le mur l'empêche d'aller plus loin. jamais elle n'avait vu un homme si pâle, et ce furent ses yeux qui la marquèrent le plus.

Vos... Vos yeux...

Rouges, c'était impossible, seuls les démons, le sans nom et peut-être les fantômes avaient ce regard! L'évêque qui lui avait lié les poignets ne lui avait rien dit de tout ceci! Il n'en faudrait plus beaucoup à la jeune femme pour défaillir, le voyage, la fatigue, et des yeux rougeoyants...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
Fantôme
Fantôme


Nombre de messages : 470
Date d'inscription : 22/09/2007

MessageSujet: Re: Une sacrée première.   Mar 22 Fév 2011, 9:21 pm

L'archevêque, se tenant devant la jeune fille, semblant être absorber par ces chausses. Il y voyait relativement bien dans cette pièce peu éclairé, dans ces conditions, il pouvait bien observer cette nouvelle patiente. La jeune femme, semblait vraiment penaude, enfin, même en pleine lumière, la petite voix qu'elle laissa échapper en disait long. De là, l'archevêque se dit tout de suite qu'elle n'était pas venu pour une idiotie, ou en tout cas, elle croyait vraiment à son histoire. Par principe, l'archexorciste ne laissait aucune affaire sans surveillance, ou tout du moins une vérification de la véracité de l'accusation, on est jamais trop sur, et il y avait trop peu d'affaire pour en laisser s'échapper une.

Mon enfant, aucune accusation, lorsqu'il s'agit de malédiction, ou d'action démoniaque, n'est bête ou futile, elles sont seulement fondée ou infondée.

Il écoutait attentivement la jeune femme, cette histoire semblait, bien effectivement, peu vraisemblable, mais il tenait à l'écouté jusqu'au bout. Comme l'avait dit l'évêque, cela ressemblait franchement à une coïncidence infortunée, mais il avait envie de vérifier tout de même, il n'avait jamais rien de vu de concret en terme de malédiction, cela devrait être une bonne occasion d'étudier ça de prés, et voir d'écrire un livre de plus là dessus.
Une fois finie, il allait prendre la parole quand elle s'écria et s'écarta vivement en balbutiant. Il éclata de rire en voyant sa tête, son rire, caverneux et froid, était tout de même le rire le plus sincère qu'il avait lâcher depuis longtemps.


Et bien mon enfant, j'ai eu droit aux apitoiements, à la méfiance, mais jamais à une pareille réaction ! Tout cela est bien amusant, mais n'aillait donc pas peur d'un vieux malade au teint blafard.

Il marqua une pause, et se tapota la joue.

Voyez, je ne suis qu'un simple homme dont la peau ne supporte plus la lueur éclatante et brulante du soleil ... La seule chose démoniaque en moi, c'est mon caractère porcin, croyez moi...

Il l'invita doucement à s'assoir sur la chaise devant lui, et saisit une autre chaise qu'il posa devant.

Allons allons, asseyez vous donc, nous allons discuter de tout cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorianne



Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 10/02/2011

MessageSujet: Re: Une sacrée première.   Mer 23 Fév 2011, 8:59 am

Ou l'art de passer pour la pire des idiotes! Mais méfiance quand même... Elle se savait naïve et là, elle n'avait pas envie de tomber dans le panneau. Toujours appuyée à son mur, elle leva lentement les mains et ôta la capuche de sa tête ainsi qu'une mèche de cheveux sombres qui était tombée devant son visage. Malgré son teint et ses yeux à l'étrange couleur, l'archexorciste n'avait pas l'air bien méchant... Barf, elle était là, c'était pour une bonne raison, et un démon ne se trouverait pas à l'endroit même où il est censé être chassé... C'est donc l'air un peu penaud qu'elle se rapprocha de lui et de la chaise proposée.

Pardonnez moi Monseigneur... C'est la première fois que je... Enfin je ne connaissais pas cette euh... Maladie... Je suis désolée si je vous ai offensé...

Et elle se mit assise, les mains accrochées aux pans de son manteau pour le maintenir fermé contre elle. Quelque peu contrite, elle leva le museau vers Guillaume et en rajouta encore à ce qui lui arrivait... Elle avait la désagréable impression que le monde entier se liguait volontairement contre elle...

J'ai fais un détour pour venir ici... Je dois me rendre en Alençon afin de retrouver le frêre et la soeur de mon fiancé... Eux seuls sauront où il se trouve... Je n'ai jamais subi un seul brigandage de toute mon humble vie... Et il faut que je sois décidée à le retrouver, passant par sa famille alors que je ne voulais pas, pour que je fasse une mauvaise rencontre. Pas ou peu de dommages, mais un retard considérable... J'ai peur de croiser une armée qui m'empécherait d'aller les trouver... Je sais qu'ils sauront où il est, sinon je n'aurai pas croisé ces brigands... J'ai peur qu'il ait refait sa vie, et j'ai vraiment peur de ce qui arriverait si on se retrouvait... Si j'arrive à survivre à chaque malheur, ce ne sera peut-être pas son cas...

Un soupire et une moue de désespoir vinrent ponctuer ses mots. Il n'y avait qu'ici qu'ils pourraient la libérer de cette malédiction qui la poursuivait. Elle n'en pouvait plus, n'en voulait plus. Au début, elle aussi avait prit ça pour de la malchance, pour des coïncidences... Elle n'y croyait plus une seconde. Trop de choses, trop de poisse... Les yeux verts de la brune fixaient l'archexorciste, presque implorant...

Aidez moi....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feu mgr Guillaume
Fantôme
Fantôme


Nombre de messages : 108
Lieu de résidence principale : En train de réflechir s'il va sur la lune ou le soleil
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: Une sacrée première.   Ven 11 Mar 2011, 5:49 am

Guillaume était toujours là, pas trop loin à écouter.

Regardant la pauvre femme dire "aidez moi".

Pour Guillaume semblait justement le but de sa vie, "aider" Il attendait de voir si l'archexorciste allait repondre et continuait à répondre, gardant une réponse sous le coude au cas où la maladie de l'archexorciste l'obligerait à s'absenter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une sacrée première.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une sacrée première.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A quel âge vos bibous ont eu leur première dent?
» la première femme commandant d’un navire de la marine belge
» A quel âge votre bébé a-t-il eu sa première dent ?
» Centenaire de la première école Maria Montessori
» MENACE SUR LES DONGRIA KONDH La montagne sacrée Survival signale One Voice s'allie et nous ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Confrérie des Exorcistes :: ATRIOLUM :: HALL D'ENTRÉE - ENTRY HALL - INGRESSO - ENTRADA-
Sauter vers: